fbpx
dimanche, septembre 23, 2018
Accueil > Events > Cinéma > Lee/Washington : une histoire de famille

Lee/Washington : une histoire de famille

Par Elia Hoimian

 

La lune de miel entre Spike Lee et la famille Washington est une histoire vieille de 28 ans. En effet, de Mo’Better Blues (1990) à BlackKklansman (2018), Spike Lee est passé du père, Denzel au fils David.

 

Il y a des couples au cinéma qui auront marqué toute une génération : l’un des plus grands réalisateurs noirs associé à la plus grande grande star noire du cinéma. Une histoire qui se joue devant nous, en plusieurs chapitres. En 1990, après ses prestations magistrales dans A Soldier’s Story (1984,Norman Jewison), Cry Freedom (son rôle de Steve Biko,Richard Attenborough) et Glory (1989, Edward Zwick), la route de Denzel Washington croise croise celui de Spike qui lui donne la tête d’affiche de Mo’Better Blues, l’histoire de Trip, un musicien de jazz. La première marche d’une collaboration qui sera marquée en 1992 par le plus grand rôle d’un Denzel au sommet de son art dans l’interprétation époustouflante du leader charismatique Malcolm X. Les deux compères remettront ça en 1998 avec He Got game, l’histoire de Jesus Shuttlesworth, un jeune joueur convoité par les plus grands, obligé d’accepter l’offre du gouverneur de faire partie de l’équipe de la région, pour éviter à son père (Jack, Denzel Washington) – assassin de sa mère -, de retourner en prison.

L’histoire n’aurait pas été aussi magnifique si Spike n’avait pas fait appel au fils de Denzel, John David, d’abord dans Malcolm X où le fils joue le rôle de l’un des gamins qui s’identifiaient au leader noir : « I am Malcolm X ». C’était déjà John David, aux côtés de son père.

Vingt-six ans après, Spike retrouve le fils pour lui confier son premier grand rôle au cinéma dans BlackKklansman, l’histoire vraie de Ron Stallworth, le premier officier noir de la police de Colorado Springs, qui décide d’infiltrer le Ku Klux Klan.

 

 

John David Washington, 33 ans, a joué au football au Morehouse College, où il a impressionné les éclaireurs de la NFL et a atterri sur les Rangs de St. Louis pour leur saison 2006-07. Il a également joué pour l’équipe de la NFL Europa Rhein Fire. En 2015, il tient l’un des rôles principaux de la série télévisée Ballers diffusée sur HBO. Il a également joué notamment dans Love Beats Rhymes du rappeur et tête pensante du Wu-Tang, RZA.

BlacKkKlansman, de Spike Lee, a reçu le Grand Prix du jury du Festival de Cannes 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *