fbpx
vendredi, septembre 21, 2018
Accueil > Events > Cinéma > Netflix, nouvel eldorado des contenus noirs ?

Netflix, nouvel eldorado des contenus noirs ?

Par Black News

 

En s’offrant les Obama, Shonda « The Queen Of Television » Rhimes (créatrice de Scandal, Grey’s Anatomy, Murder), et avant, Spike Lee (Nola Darlin’), Netflix semble s’orienter vers plus de contenus créés, réalisés, joués ou écrits par des Noirs. La diversité culturelle tant décriée en Europe qui craignait la mise en berne de leurs contenus nationaux, est-elle en train de véritablement se créer, oute-Atlantique ? Les plateformes de streaming sont-elles une alternative pour les contenus marginalisés ? Une nouvelle tendance ? Netflix a pour ambition d’en faire un axe de croissance.

Au cours des BET Awards de cette année, Netflix a lancé une nouvelle campagne annonçant un «nouveau jour à Hollywood» : un clip réalisé par David E. Talbert (First Sunday (2008) avec Ice Cube)qui montre l’engagement de Netflix à travailler avec un éventail de talents noirs. Avec 47 de ses écrivains, réalisateurs et acteurs noirs, dont Spike Lee, Ava DuVernay, Lena Waithe (scénariste de Chi, P. Ninny dans Dear White People), Alfre Woodard (Mariah Dillard dans Luke Cage) et bien d’autres, la plateforme de streaming a déclaré que c’était le lieu où les «leaders noirs forts» pouvaient raconter des histoires authentiques. « Nous écrivons en noir, nuancé et complexe, résilient et fort, ce n’est pas éphémère. C’est un mouvement », a déclaré Caleb McLaughlin, la vedette de Stranger Things ; il était entouré de ses pairs producteurs sur Netflix. « Nous sommes de solides leaders noirs, aujourd’hui c’est une belle journée à Hollywood. » La star de Westworld, Thandie Newton, l’a qualifiée de «palpitante». Pour être clair, c’est un bon moment pour les créateurs de contenu noirs. Des films tels que Girls Trip et Black Panther sont des succès au box-office, tandis que des séries comme Black-ish et Empire continuent d’attirer des millions de téléspectateurs chaque semaine, et Atlanta, Insecure, Queen Sugar, Power et Grown-ish prospèrent sur le câble. Pourtant, il est difficile de nier l’importance des plateformes de streaming pour les créateurs de contenus concernant les Afro-Américains.

 

Les Obama ont conclu un accord pluriannuel pour la production de films et de séries pour Netflix, incluant potentiellement des scenari pour des séries, des séries, des docu-series, des documentaires et des reportages

Le fait que les plateformes de streaming ne soient pas liées à la publicité  leur permet de laisser plus de place à la création dans leur programmation, bien que Cindy Holland, vice-présidente du contenu original de Netflix, ne considère pas les histoires inclusives comme un pari. « Les histoires inclusives ne doivent pas être considérées comme un risque; il y a un plus grand risque de faire la même chose encore et encore « , a déclaré Holland au magazine Essence. « Netflix a un espace de rangement illimité, donc il y a de la place pour de nombreux types d’histoires racontées de différentes manières. Nous savons que nos membres ont des goûts divers et éclectiques, et notre programmation doit refléter cela. »

En fait, selon Maya Watson Banks, directrice de la marque et de l’éditorial de Netflix pour les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, la société a établi un partenariat avec plus de créateurs noirs que quiconque depuis son succès 2013.

« Quand on regarde tous les différents spectacles et les gens avec qui on est en affaires, c’est plus que toute la diffusion et le câble combinés », a ajouté Watson Banks. « Je ne pense pas que les consommateurs le sachent. Nous ne sommes pas parfaits et il y a encore beaucoup de travail à faire, mais nous sommes vraiment fiers de notre avance.»

Shonda Rhimes (au centre) et les héroïnes de ses séries.

Au fil des ans, Netflix a attiré des réalisateurs primés comme Ava DuVernay (13th – un documentaire sur l’incarcération de masse des citoyens afro-américains, entamée sous la présidence de Richard M. Nixon (1968-1974) –), Dee Reese (Pariah, Bessie, Mudbound avec Mary J. Blige), et Yance Ford (Strong Island), et la plate-forme a récemment signé avec Shonda Rhimes et Barack et Michelle Obama. Alors qu’il semble que Netflix fasse beaucoup pour devenir la nouvelle Mecque pour les créateurs de contenus Black, Holland dit que la compagnie veut juste s’associer avec de grands conteurs. «Nous voulons toujours travailler avec les meilleurs conteurs créatifs de l’industrie, alors quand vous travaillez avec Spike Lee, Ava DuVernay, Justin Simien (Dear White People), Shonda Rhimes et bien d’autres, pourquoi ne voudriez-vous pas des histoires qu’ils veulent passionnément raconter ? «  dit-elle. « Le choix conscient que nous avons fait était de créer du contenu et d’investir dans des gens qui reflètent Netflix aux États-Unis et dans le monde entier, et nous avons attiré des créateurs phénoménaux avec des séries et des films sur l’expérience Black« , a-t-elle ajouté. «Luke Cage et Dear White People peuvent parler principalement de cette expérience, mais Orange Is The New Black, 13 raisons Why, Glow – pour n’en nommer que quelques-uns – dépeignent des espaces multiculturels plus larges qui reflètent notre monde. »

Cheo Hodari, le créateur de Luke Cage

L’une des raisons pour lesquelles les auteurs et réalisateurs gravitent autour de Netflix est le contrôle créatif qu’ils ont sur leur travail. « Netflix favorise un environnement de pure créativité », a déclaré Cheo Hodari Coker, showrunner de Luke Cage de Marvel, l’une des séries parmi les plus populaires du réseau. « Pour un créateur, ils vous apportent vraiment beaucoup de soutien, c’est vraiment l’une des choses les plus gratifiantes que vous puissiez avoir en tant que créateur, c’est de savoir qu’une entreprise est à vos côtés », a-t-il ajouté. Une autre raison pour laquelle beaucoup sont attirés par la plate-forme est sa portée. Alors que les documentaires étaient autrefois relégués dans des théâtres indépendants ou à la télévision publique, Netflix a donné l’occasion à des cinéastes comme Ford et Dawn Porter (Bobby Kennedy for President) de faire connaître leurs projets à un public plus large. « Les communautés qui m’importent tant et qui n’ont pas les moyens d’aller dans les cinémas d’art ou qui ne les ont pas dans leurs communautés – ces gens peuvent regarder mon film, ou partager leur connexion avec leur grand-mère, c’est incroyable », explique Ford. «Je reçois des commentaires du monde entier qui me rappellent que le monde n’est pas seulement l’Amérique et donne à Strong Island – nominé pour le prix du meilleur documentaire cette année – l’occasion de parler de la violence contre les personnes de couleur dans d’autres parties du monde. « Être sur Netflix a été une telle opportunité pour Strong Island, que nos partenaires de la radiodiffusion publique l’ont reconnu et nous ont permis de devenir un film exclusivement Netflix », a déclaré Ford.

 

La diversité chez NetFlix : 4 % de Noirs et 6% de Latinos 

 

Alors que Netflix continue à poursuivre des histoires diverses, la société n’est pas une utopie. Récemment, Netflix s’est séparé de Jonathan Friedland après que le responsable des relations publiques ait utilisé le mot N à deux reprises, et la plate-forme de streaming a encore beaucoup de chemin à faire avant que sa main-d’œuvre ne ressemble au monde. Actuellement, seulement 4% des employés de l’entreprise s’identifie comme étant Noir, 6% est Latino. Néanmoins, Holland affirme que l’entreprise accorde une grande importance à l’inclusion et au recrutement des meilleurs talents. «En termes simples, nous cherchons à embaucher et à promouvoir les meilleures personnes, et elles ont toutes sortes de formes, de nuances et d’identités», a-t-elle déclaré. Netflix a peut-être du travail à faire pour améliorer son nombre d’employés Noirs, mais les cadres qui composent l’équipe Strong Black Lead du réseau ont certainement eu un impact, et la récente campagne en est la preuve. L’effort est né des mois de planification par le groupe, qui se concentre sur l’engagement des publics noirs, et selon Bukky Osifeso, un directeur des ressources humaines de la société. Ce n’est pas un événement ponctuel. « Nous avons tellement de passion dans les coulisses et Netflix est cet employeur qui vous permettra de faire ce que vous voulez faire si vous êtes derrière », a déclaré Osifeso. Nous faisons cela pour le long terme, mais nous ne le faisons pas non plus pour obtenir des points de diversité ou de l’attention.

 

Source : essence.com

https://www.essence.com/entertainment/netflix-new-mecca-black-content

 

Les titre et introduction sont de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *