fbpx
Accueil > Focus > Jamie Foxx, Quincy Jones, So So Def

Jamie Foxx, Quincy Jones, So So Def

Par Black News

 

So So Def fête ses 25 ans !

Pour le label d’Atlanta fondé par Jermaine Dupri, c’est l’heure de la commémoration. Vingt-cinq ans ans à découvrir, faire des hits et propulser des artistes au sommet ! Créée en 1993 par Jermaine Dupri, So So Def, label spécialisé en kidmania, a imposé Atlanta sur la carte Hip-Hop et R&B. En effet, C’est de cette écurie que sont sorties, Kriss Kross, Da Brat, XScape, Lil Bow Wow, Anthony Hamilton… Une tournée est prévue à travers les Etats-Unis pour marquer l’événement qui ne verra peut-être pas la participation de Bow Wow qui a déclaré, sur son compte twitter, vouloir arrêter sa carrière et ne pas participer à ce tour d’honneur.

Jamie Foxx et Michael B. Jordan en duo dans un drame judiciaire

L’oscarisé Jamie Foxx, est en négociation pour rejoindre Michael B. Jordan (Black Panther) dans le drame judiciaire Just Mercy« .

Le film, initialement prévu pour Broad Green Pictures, est passé sous la coupe de Warner Bros, qui était impatient de travailler avec Jordan, après la fermeture du studio l’année dernière. Destin Cretton, réalisateur de Short Term 12, dirige et coécrit le scénario avec Andrew Lanham tandis que Jordan sera co-producteur du film avec Gil Netter.

Basé sur l’histoire vraie de Bryan Stevenson (Jordan), un jeune avocat doué qui lutte pour l’égalité de la justice dans une machine judiciaire grippée, Just Mercy est une histoire de justice et de rédemption. Foxx devrait jouer le rôle du condamné à mort que défend Jordan.

Par ailleurs, l’actualité de Foxx est la série Beat Shazam, qui entame actuellement sa deuxième saison, et le rôle de Little John dans Robin Hood (Robin des bois) de Lionsgate, et a récemment été sélectionné pour jouer dans Spawn de Todd McFarlane et Jason Blum.

Source : Variety

 

Quincy Jones co-producteur d’un documentaire sur l’expérience noire à Hollywood

 

En collaboration avec la présidente de l’Académie des Awards, Cheryl Boone Isaacs – la première femme afro-américaine, et la troisième (après l’actrice Bette Davis et la productrice Fay Kanin) -, la  légende Quincy Jones – le plus gros succès de Michael Jackson, We Are The World, c’est lui -, s’attellent au documentaire American Film : The Black Experience. Le Hollywood Reporter précise que le film fournira les détails de «l’histoire inédite des Afro-Américains à Hollywood ». L’annonce a été faite au Festival du film et de la musique d’Ischia.

« Nous sommes en train de commencer à faire un documentaire, American Film: The Black Experience. Et Boone Isaacs m’a invité à être co-producteur avec elle », a déclaré Jones. Boone Isaacs a ajouté qu’elle souhaitait «faire ressortir l’histoire des contributions qui ont été faites par tant de personnes, pas seulement les célébrités, et que cette histoire n’a pas été suffisamment racontée ; et la relation entre les gens, et comment grandir et travailler ensemble pour s’améliorer. « 

C’est l’ingénieur du son Willie D. Burton (Seven, Bird, Selma, NWA: Straight Outta Compton…), sept nominations aux Oscars, à égalité avec Qiuncy Jones qui a été choisi pour animer ce documentaire.

Aucune date de sortie n’a pour le moment été communiquée.( Hollywood reporter)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *