fbpx
lundi, juillet 23, 2018
Accueil > Comprendre le rap

Comprendre le rap

Comprendre le Rap par Antoine Garnier (BOP Edition, 1998)

Rapologique ! Un terme qui fait désormais partie du lexique des magazines français et dont certains critiques « avisés » abusent sans vraiment en saisir la substance. Une expression lancée par le « Rap-porteur », comme il se qualifie lui-même, Antoine Garnier, correspondant de presse pendant plusieurs années pour la majorité des magazines spécialisés hexagonaux, mais aussi américains et anglais, notamment The Source, Vibe, True, Flavor, Shade.
Réalisateur de « Rap Story » pour l’émission Culture Rock sur M6 et d’un documentaire, « Une Journée à New York » – où il a vécu pendant une dizaine d’années -, il est le concepteur-programmateur de « Caméra Graffiti » sur la Cinquième, après avoir créé, en 1997, « Check ça », l’émission de rap leader sur sa tranche horaire sur Fun Radio.
Diplômé d’un DEA de sociologie sur la « Civilisation américaine », et consultant de l’Ambassade française à New York sur la programmation du panel « New York & Rap : Rap and Society », c’est à travers les expressions employées dans le rap, recentrée dans leurs contextes, des représentants d’une certaine culture américaine, qu’il vous invite à pénétrer, et ainsi, à mieux comprendre l’univers d’une jeunesse face à l’adversité de cette société… Elia Hoimian, Rédacteur en chef de Black News / Editeur

Note de l’éditeur

 

« L’Amérique est passée de l’âge de pierre à la modernité sans passer par la civilisation ». Une citation qui pourrait en substance s’appliquer au traitement de la culture noire en générale et au hip hop en particulier. En effet, en dix ans, nous avons traversé l’obscurantisme symbolisé par sa négation et son occultation pour atteindre directement sa mise en exposition outrancière, avec ses dérives intentionnelles, souvent orchestrées par une « pensée unique » inique, sans passer par une mise au point de sa quintessence, de son objet, de sa finalité, et des causes qui l’ont nourri. Lire

 

L’Ebonics : L’origine du langage des rappeurs

Aujourd’hui comme hier, certains utilisent un langage que des membres de la même génération ou que leurs parents ont des difficultés a comprendre. A cause d’un accent particulier, d’un usage de règles ou d’une déstructuration de la grammaire. Aux Etats-Unis, cette forme de communication a été reconnue ou montrée du doigt sous le nom d' »Ebonics« , un terme mis en exergue dans les dossiers du Bureau de l’Enseignement d’Oakland (Oakland School Board), Californie, en 1996 après une campagne sur l’utilité de son emploi par des collégiens noirs, et les difficultés que poserait sa reconnaissance officielle. Lire

 

 

Les grands courants du Rap

La musique fourmille de nombreuses catégories tant elle est riche et tant les spécialistes ont tenté de la ranger dans des cases ;  soit pour la définir plus précisément soit pour mieux la vendre au grand public. Ainsi, il existe des définitions aussi simples que « classique », « rock » ou « pop » que de sous-genres spécialisés : « rock-FM », « Neo-clas­sique-jazz », « Country-pop », ou plus aberrant encore, « soul-rock » pour qualifier un rock chanté par un Noir. Lire

 

Tupac Shakur

I Ain’t Mad At Cha / Je ne vous en veux pas

THEME : DESTINEES PARALLÈLES DE DEUX AMIS D’ENFANCE• ANNEE :1996 • ALBUM : All EYEZ ON ME CONTRIBUTION : IL A INCARNE L’OUTLAW, LE JEUNE NOIR REBELLE, LE LASCAR ETERNEL (THUG FOR LIFE).

Traduction

Change Shit Changer les choses

I guess change is good for any of us

Je crois que le changement est bon pour chacun de nous

whatever it take for any of ya’ll niggas to get up out tha hood
qu’importe ce qui est nécessaire pour que vous vous réveilliez tous et quittiez le ghetto Suite de la traduction

 

LL Cool J

Doin’ It / Faisons-le

THEME : DESCRIPTION DETAILLEE D’UNE SCÈNE D’AMOUR. • ANNÉE : 1995 • ALBUM : MR. SMITH •CONTRIBUTION : PREMIER RAP LOVER.

Traduction

LL Cool J

Clieck it ont baby Ecoute bien ma puce

make it hot baby chauffe l’affaire chérie

let me drive you here laisse-moi te diriger ici

Go Brooklyn, go Brooklyn, go Brooklyn, go Brooklyn

Allez Brooklyn, Allez Brooklyn, Allez Brooklyn

It’s the first time togetber and l’m feeling kinda horny

C’est la première fois que nous sommes ensemble et je me sens plutôt excité Suite

 

Dr Dre

Let Me ride  / Laisse-moi conduire

Thème : La flambe dans une une low-rider (voitures transformées grâce à de nouvelles suspensions hydrauliques). Année : 1993 Album : The Chronic. Contribution : Inventeur du G-Funk.

Traduction

Creepin’ down the back street on deez*

Je me faufile dans la rue parallèle dans cette voiture à suspension hydraulique

I got my glock cocked cuz niggaz want theses

Mon arme à feu enclenchée car les gars veulent ce que je possède

Now soon I said it

Maintenant que je l’ai dit

Seems I got sweated

Il paraît que je suis recherché Suite

 

The Fugees

Fugee-la / Voici les Fugees

Thème : Explication de la philosophie des Fugees

Année : 1996 Album : The Score

Contribution : Par son éclectisme avec l’apport d’un esprit caribéen, a permis au rap de franchir le cadre du croos-over. A offert l’album rap le plus populaire (The Score) avec 13 millions d’exemplaires vendus dans le monde.

Traduction

We used to be number 10

Nous étions souvent classés à la 10e place

Now we’re permanent one

Maintenant, on squatte régulièrement la première

In the battle lost my finger, mic became my arm

Dans la bataille, j’ai perdu mon doigt, le micro est devenu mon arme

Pistol nozzle hits your nasal, blood becomes lukewarm

Le giclement du pistolet t’atteint au nez, le sang devient tiède Suite